Aller au musée avec bébé, ça se tente ?

Aller au musée avec bébé, ça se tente ?

Vous étiez adeptes des dimanches au musée avant bébé ? Vous avez envie de vivre de nouvelles expériences avec votre enfant ? Vous êtes à court d’idées pour les week-ends pluvieux ? Toutes les raisons sont bonnes pour aller ou retourner au musée en famille !

Oui mais voilà, le musée avec bébé, c’est comme pour tout déplacement en sa compagnie, cela demande un peu d’organisation afin que l’expérience se passe bien.

Préparer sa sortie : avant le musée

Tout est une question d’organisation et de timing. Sélectionnez un musée assez proche de chez vous afin de ne pas fatiguer bébé avec la route. Le mieux est de choisir une visite courte ou d’avoir en mémoire que bébé va très vite se lasser.

Regardez sur le site de la structure si des aménagements famille sont présents : poussette autorisée ou non, table à langer, prix réduits, parking à proximité… tout ce qui vous permettra de vous alléger l’esprit une fois sur place. Quand on sort avec un tout-petit, ce qui nous stresse, c’est de sortir de notre zone de confort, car cela devient vite casse tête avec bébé. Si vous avez un doute, appelez le musée pour avoir des précisions.

Vous pouvez élaborer un petit atelier tout simple à la maison. Imprimer quelques visuels d’œuvres et prenez des éléments de dînette ou facilement manipulable pour les petites mains. Laissez ensuite bébé retrouver quel fruit est sur l’image et refaire la composition en 3D avec lui.

Préparez un petit sac (vérifier que les sacs à dos sont autorisés) avec quelques gâteaux, de l’eau et le doudou (ou le sac à langer).

Au musée :

Vous le remarquerez, les activités à faire en autonomie avec bébé et proposées par le musée sont… inexistantes. Mais visiter un musée avec un bébé peut être fun !

Bon concrètement, on fait quoI ? Voici quelques idées pour faire d’une visite, un vrai moment de partage:

Cherche/trouve des animaux, bébés, formes… Selon le musée que vous visitez, adaptez les éléments à trouver. Dans un musée des beaux arts, facile de trouver des bébés (il y a des Jésus partout), des animaux ou même des fruits et légumes dans les natures mortes. Dans un centre d’art moderne et contemporain, vous pouvez repérer les objets du quotidien, les formes et les couleurs.

Signer avec bébé. Au cherche et trouve, vous pouvez ajouter de signer l’élément. Choisissez en quelques-uns, notamment ceux que bébé connait déjà.

Préparer un sac sensoriel à toucher : les bébés appréhendent le monde grâce à leurs mains. Difficile de lui dire de ne pas toucher alors qu’il ou elle est avide de découverte. Vous pouvez alors constituer un sac sensoriel avec des éléments comme des chutes de tissus (jeans, soie, laine..), un cailloux, une petite cuillère, du papier de verre très fin… différents papiers à scrapbooking peuvent faire l’affaire à moindre cout (gauffré, métallique..)

Sac sensoriel à sentir. Si vous avez des dons de couturières, vous pouvez coudre des petits sacs montessori à sentir. Sinon, il existe des jeux à sentir dans le commerce (sentosphère). Une fois devant les oeuvres, il faudra associer une odeur à un tableau.

Des animaux : vous avez des playmobil ou autres figurines d’animaux ? emportez les dans un petit sac et piochez en un à retrouver dans les oeuvres.

Le doudou voyageur… vous vous souvenez du nain qui voyageait dans le monde dans le film Amélie Poulain ? Faites de même avec le doudou de bébé. Vous pourrez ensuite constituer un petit album “doudou au musée des beaux arts”, “doudou au musée de la dentelle”…

Apportez quelques éléments de dînette, afin de reproduire les natures mortes.

Un petit cahier, quelques gommettes de formes et de couleurs, et on refait les tableaux abstraits !

Trouver des chansons ou comptines en les associant aux oeuvres

Si vous optez pour la poussette, vous pouvez prendre un petit tapis pour vous asseoir au milieu des oeuvres, pour une petite pause.

Et pour continuer cette belle aventure à la maison ? Je vous présente cela très bientôt dans un prochain article !

Retrouver mon article sur le site Môm’art



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *